1938

Maître BASSET et quelques amis décident de se consacrer à une cause insuffisamment défendue : l’Enfance malheureuse.

Quelques années après

L’ALSEA (Association Limousine de protection de l’enfance coupable ou en danger moral) naît de cette idée.
A l’origine œuvre charitable aux idéaux humanistes, elle est devenue une association d’action sociale à la suite de multiples modifications institutionnelles.
Les placements auprès des gardiennes, premier moyen de rééducation de l’ALSEA, se sont largement diversifiés mais ce type de prise en charge perdure avec une dénomination et des approches théoriques éducatives renouvelées.

L’association devenue l’Association Limousine de Sauvegarde de l’Enfance à l’Adolescence, suite à la création d’autres services, elle devient tout en gardant son logo l’Association Limousine de Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte

S’appuyant sur son service fondateur, le Placement Familial qui devient le Centre de Placement Familial Spécialisé (CPFS) en 1978 d’autres services et établissements voient le jour :

1972 : création du Service d’Action en Milieu Ouvert (AEMO) ;
1980 : création du Service de Prévention Spécialisée ;
1987 : création du Lieu de Vie de Coyol qui sera fermé en 1997 ;
1989 : création du Trait d’Union ;
2004 : création du Centre Educatif Fermé de Moissannes ;
2005 : reprise du service Tutelles de la CAF ;
2007 : création du Centre Educatif Fermé de Soudaine Lavinadière ;

2008 : fusion avec l’association APHEL gérant un CAMSP;
2011 : fusion avec l’association INTERVAL gérant un Bar Sans Alcool;

2016 : transfert du CEF de Moissannes à l’Institut Don Bosco ;

2017 : signature du CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens) avec le Conseil Départemental de la Haute-Vienne pour une durée de 4 ans.

2018 : fusion-absorption de la MECS Céline Lebret de l’Association des Amis du Foyer Éducatif Céline Lebret

 

L’association est reconnue d’intérêt général depuis le 23 Février 2017 par la Direction des Finances Publiques.

Notre identité

Forts d’un Conseil d’Administration constitué de personnes physiques bénévoles, membres actifs ou honoraires, de personnes morales, de membres de droit ou de leurs représentants et de 234 professionnels de divers métiers (éducateurs spécialisés, assistantes sociales, assistantes familiales, psychologues, psychiatres, psychomotriciens, orthophonistes, secrétaires, comptables), nous agissons pour la sauvegarde de l’enfant à l’adulte avec une triple mission éducative de protection de garantie de la personne, de sa liberté et de ses droits.

Nos objectifs

L’association a pour but la mise en œuvre de la protection des enfants, adolescents et adultes. Ses missions s’articulent autour de l’éducation, de la prévention et de la promotion des publics confiés et de leur famille. Elle agit en collaboration avec toutes les instances poursuivant le même but.

La dynamique et la gestion des établissements et services de l’association s’inscrivent dans les orientations du projet associatif de l’ALSEA (objectifs à fin 2019) déclinées ci-dessous :

Utilité sociale:
Développer une culture de valorisation de la qualité et utiliser des outils d’évaluation des interventions au bénéfice des personnes accompagnées.

Adaptabilité:
Développer les capacités des professionnels à s’adapter à de nouveaux contextes, et à de nouvelles situations : évolution du concept de parentalité et des pratiques d’accompagnement, etc.

Innovation:
Saisir des opportunités en synergie avec notre champ actuel d’intervention et développer de nouvelles offres en transversalité aux différents établissements et services de l’Association.

Pérennité:
Pérenniser le financement de nos missions auprès de nos divers partenaires (Etat et collectivités territoriales), notamment via la conclusion d’un ou plusieurs contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens.

Reconnaissance:
Développer la notoriété de l’Association auprès des acteurs institutionnels et du grand public, pour une reconnaissance de nos professionnels.