Vis ma Vie au Foyer Céline Lebret

 

Mardi 23 avril, 14 jeunes de la MECS ont accepté de se livrer à un jeu de rôle en prenant pour une journée la place des professionnels.

Les éducateurs, la secrétaire et les professionnels des services généraux se sont eux transformés en « jeunes » de 9h à 15h30.

La journée a débuté par un exposé des règles du jeu puis chacun a vaqué à ses occupations. Un bureau d’éducateurs a été mis en place pour l’occasion.

Les adultes avaient pour mission de reproduire des comportements déjà observés mais sans rentrer dans la caricature : levers compliqués, refus de réaliser des activités ou services, des langages « fleuris » entre eux ou à destination de la direction, mais également des jeunes avec des envies, des projets, ou des jeunes tristes, angoissés qui ne demandaient qu’à être consolés.

Nos éducateurs d’un jour se sont pris au jeu en essayant de gérer les situations au fur et à mesure. Ces apprentis éducateurs ont travaillé en équipe, se sont relayés, ont montré de la bienveillance, ont prévu des activités, ont accompagnés les « jeunes » sur les taches qu’ils avaient à réaliser, ont pu présenter la MECS et son rôle lors d’une « fausse » admission…

Une réunion de l’équipe éducative d’un jour a également été tenue par les cadres de la MECS. Il leur a été demandé d’analyser le comportement de chaque jeune et de proposer des actions éducatives à mettre en place. Leur analyse était pertinente et bienveillante, jamais dans l’excès. Chaque éducateur d’un jour a ensuite expliqué et motivé les décisions qui avaient été prises auprès des « jeunes ».

Le jeu s’est clôturé par une réunion autour d’un goûter collectif où chacun a pu s’exprimer sur les sentiments qui les avaient traversé ce jour-là.

Une remise en question autant pour le jeunes que pour les adultes, sur l’image renvoyée et  jouée.

Un diplôme « éduc d’un jour » a été remis à chaque jeune participant. Beaucoup de fierté d’avoir « sur vécues » à cette journée, les jeunes sont partis faire une sieste réparatrice !

Les professionnels ayant participé à ce jeu sont également allé se reposer, comme quoi… il n’est pas si simple de retrouver ses 15 ans !!!

Publié le